Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Vente Mobilier et Objets d'Art - 08 juillet 2014
wurde versteigert am: 8. Juli 2014
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

SURTOUT DE TABLE, TRAVAIL ROMAIN D'ÉPOQUE NÉOCLASSIQUE, DÉBUT DU XIXE SIÈCLE ATTRIBUÉ À L'ATELIER DE VALADIER

Archiv
Schätzpreis: 15.000 € - 20.000 €
ca. 20.308 $ - 27.078 $
Zuschlagspreis:  n. a.
Los-Nr. 122, Aufrufe: 110

SURTOUT DE TABLE, TRAVAIL ROMAIN D'ÉPOQUE NÉOCLASSIQUE, DÉBUT DU XIXE SIÈCLE ATTRIBUÉ À L'ATELIER DE VALADIER En marbre blanc, rosso antico, brocatelle d'Espagne, onyx et vert de Verone, en forme de temple, le chapiteau formant couvercle surmonté d'une prise en forme de pomme de pin, soutenu par huit colonnes de style ionique en marbre rosso antico et terminé par un escalier, muni au centre d'une statuette en bronze doré sur socle en marbre rosso antico ; petits éclats au marbre H. : 45 cm (17 3/4 in.) D. : 38 cm (15 in.) A ROMAN NEOCLASSICAL MARBLE SURTOUT DE TABLE, EARLY 19TH CENTURY, ATTRIBUTED TO VALADIER'S WORKSHOP L'élégant temple circulaire que nous présentons, associant marbre rosso antico, marbre blanc, marbres polychromes et éléments en bronze doré fut probablement commandé à l'atelier de Luigi et Giuseppe Valadier dans les dernières années du XVIIIème siècle ou au tout début du siècle suivant. Destiné à orner les fastueuses tables d'une demeure princière, il devait à l'origine faire partie d'un décor plus important comme en témoignent certaines œuvres graphiques ou réalisations conservées aujourd'hui dans des musées ou comme l'extraordinaire ensemble présenté par Sotheby's Londres, Treasures, le 06 juillet 2011, lot 28. Quelques dessins connus soulignent l'exceptionnelle richesse de ces scénographies composées de portiques, colonnes et temples, notamment un dessin signé Giuseppe Valadier et daté de 1779, aujourd'hui conservé au palais Braschi à Rome (cfr. A. Gonzales-Palacios, "Il Gusto dei Principi, Arte di Corte del XVII e del XVIII Secolo" Milan, 1993, tome II, p. 210, fig. 400). La même structure se retrouve dans un dessin préparatoire de surtout de table, attribué à Luigi Righetti qui fut l'élève de Valadier et travailla dans son atelier à une époque où il était déjà reconnu. Le dessin est aujourd'hui conservé à Rome au Cabinet des Estampes et illustré dans E. Colle, A. Griseri, R. Valeriani, "Bronzi decorativi in Italia : Bronzisti e fonditori italiani dal seicento all'ottocento", Electa, Milano, 2001, p. 226. Dans ce dessin, deux temples sont à mettre en relation tant par leur forme que par leur décor avec le surtout de table que nous proposons. Les surtouts de table attribués avec certitude à Giuseppe Valadier sont rares : un premier, créé en 1783 pour le neveu du Pape Pius VI, le duc Braschi, est conservé au musée du Louvre. Un autre, probablement réalisé pour l'ambassadeur du Portugal à Madrid est aujourd'hui conservé dans une collection particulière, il est illustré dans l'article de A. Gonzales-Palacios, "Valadier le plus grand orfèvre romain du XVIIIème siècle", pp. 40-41. Ce dernier, conçu comme un cirque en miniature, conjugue marbre statuaire, marbre de couleurs, pierres dures et bronze doré. Certains éléments ornementaux, notamment les colonnades latérales et les façades des temples antiques, présentent de nombreuses similitudes stylistiques avec notre surtout et nous permettent de l'attribuer à ces artisans d'exception. Un dernier surtout, peut-être le plus grand et le plus majestueux, réalisé vers 1778 pour Bailli de Breteuil, est aujourd'hui conservé entre le Palais royal et le musée archéologique de Madrid. Par sa conception, qui associe un microcosme des monuments célèbres de la Rome antique à la fantaisie architecturale, il évoque le temple en marbre que nous présentons. Les bronzes dorés en forme de bucranes ornant la partie supérieure de notre temple sont d'inspiration piranésienne. Cet ornement se retrouve également dans certaines œuvres attribuées à Valadier, notamment dans les ornements du Salon d'Or de Palazzo Chigi réalisé entre 1766 et 1767 et illustré dans E. Colle, A. Griseri, R. Valeriani, "Bronzi decorativi in Italia : Bronzisti e fonditori italiani dal seicento all'ottocento", Electa, Milano, 2001, p. 215. LA FAMILLE VALADIER Cette célèbre dynastie de "fondatori di metalli" débute avec l'œuvre d'Andrea Valadier mais c'est avec son fils Luigi que la production d'objets en marbres

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Artcurial
Titel: Vente Mobilier et Objets d'Art - 08 juillet 2014
Auktionsdatum: 08.07.2014
Adresse: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected] · +33 (0)1 42992020