Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: ART RUSSE
wurde versteigert am: 13. Juni 2016
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

Attribué à Jean-Louis de VEILLY ou de VELLY (1720-1809)

Archiv
Schätzpreis: 6.000 € - 8.000 €
ca. 6.737 $ - 8.983 $
Zuschlagspreis:  7.888 €
ca. 8.857 $
Los-Nr. 252, Aufrufe: 179

Portrait du feld-maréchal comte Burchardt Christoph von Münnich (1683-1767). Huile sur toile, de forme ovale, le représentant en buste de trois-quarts, portant la plaque et le grand cordon bleu de l’Ordre impérial de Saint-André retenu par une broche en diamants, ainsi que le grand cordon rouge et la plaque de l’Ordre de l’Aigle Blanc de Pologne, conservée dans un cadre ovale en bois doré. Probablement réalisé vers 1764-1765. Au dos se trouve une inscription apocryphe « duc de Wur tmberg » (sic). Toile : H. 60 x L. 45 cm. Cadre : H. 72 x L. 61 cm. Де ВЕЛЛИ, Жан-Луи (1720-1809) -? Поясной портрет генерал-фельдмаршала Христофора Антоновича Миниха. Холст, масло. 60 х 45 см (овал). На обороте ошибочная надпись: «Герцог Вюртенбергский» (фр.). Изображен с лентой и звездой Ордена св.Андрея Первозванного и лентой и звездой Ордена Белого Орла. Bibliographie : - « Vie du Comte de Munich, Général Feld Maréchal au service de Russie », traduit de l’allemand par de Halem, Paris, 1807. Le frontispice de l’ouvrage est orné d’un portrait gravé en noir le représentant en variante de notre portrait, d’après celui de Heinrich Buchholtz peint en 1765 (fig.2). - Francis Ley, « Le maréchal de Münnich et la Russie au XVIIIe siècle », Plon, Paris, 1959. Le frontispice de l’ouvrage est orné d’un profil dans un médaillon le représentant d’après une gravure par Tchemessoff, ellemême d’après un dessin par De Velly de 1764 (fig.3). Oeuvres en rapport : - « Portrait du comte de Münnich », Institut de la Littérature Russe (Maison Pouchkine), Saint-Pétersbourg (copie tardive d’après notre portrait)(fig.1). - Une autre version, vente Cornette de Saint-Cyr, Drouot, 6 novembre 1983 (copie tardive d’après le portrait de Buchholtz reproduit en fig.4). - Un portrait « attribué à de Velly » mais plus proche de la version de Buchholtz, est reproduit dans le grand Larousse universel de 1995 (localisation inconnue). Le comte Christoph von Münnich fut colonel du Saint-Empire romain germanique, major-général de l’armée polonaise, général feld-maréchal de l’armée russe, gouverneur de Saint-Pétersbourg, général-gouverneur de l’Ingrie, de Carélie et de Finlande, gouverneur de Sibérie. Il joua en Russie un rôle militaire considérable, notamment en tant que réformateur des armées mais aussi comme architecte militaire. De lignée allemande mais élevé par la noblesse danoise, il se rend à Saint-Pétersbourg en 1721 à l’invitation de l’ambassadeur prince Dolgorouki. Pierre le Grand l’emploie pour dresser les plans de l’Amirauté, du port de Cronstadt, de la fortification de Riga, du canal du lac Ladoga, le nommant lieutenant-général. Sous Catherine Ière, il reconstruit la forteresse Pierre-et-Paul ainsi que les fortifications de Vyborg et de Schlüsselbourg. Pierre II le onmme général en chef et le fait comte de l’Empire. Anna Ivanovna le nomme feld-maréchal le 27 février 1732. Après avoir réformé la Garde impériale, il chasse Stanislas Leczcynski de Pologne en 1734 et place le prince Poniatowski sur le trône. Il remporte la guerre russo-turque en 1739. Mais Elisabeth Ière l’exile en Sibérie où il y restera pendant 20 ans. Revenu en grâce sous Pierre III qui lui rend tous ses biens et titres, son rôle militaire diminuera sous Catherine II, qui le nomme directeur des canaux et ports de Russie. Son fils Ernst (17071788) fonda le musée de l’Ermitage, en tant que premier catalogueur des oeuvres du musée voulu par la Grande Catherine. Jean-Louis de Velly arriva en Russie en 1754, signant un contrat d’un an avec l’université de Moscou. Il occupa le poste de professeur de la classe de peinture à l’Académie de Saint-Pétersbourg, après Le Lorrain et avant Lagrenée. Outre une série de dessins conservés à l’Ermitage et relatifs aux cérémonies du couronnement de Catherine II en 1762, on sait qu’il décora quelques plafonds à Tsarskoié-Sélo et peignit les portraits des principaux personnages de la Cour d’Elisabeth Ière et de Catherine II. Il faillit pourtant connaître un destin tragique en 1775

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Magnin Wedry SVV
Titel: ART RUSSE
Auktionsdatum: 13.06.2016
Adresse: Magnin Wedry SVV
14, rue Drouot
75009 Paris
Frankreich
[email protected] · +33 (0)1 4770 4141