Premium-Seiten ohne Registrierung:

Théodore Géricault Rouen, 1791 - Paris, 1824 Etude de tête d'homme

Archiv
Schätzpreis: 30.000 € - 40.000 €
ca. 32.396 $ - 43.195 $
Zuschlagspreis:  n. a.
Los-Nr. 89, Aufrufe: 83

Théodore Géricault Rouen, 1791 - Paris, 1824 Etude de tête d'homme Huile sur toile Study of a man's head, oil on canvas, by Th. Géricault Hauteur : 43 Largeur : 33 cm Provenance : Collection particulière, Paris Commentaire : Agé d'à peine 20 ans, Théodore Géricault entre en 1811 dans l'atelier du peintre Pierre Guérin à Paris. Ce dernier, souhaitant rivaliser avec le vénérable David âgé de 62 ans, mais aussi avec les ateliers de Vincent, Regnault ou encore Girodet, avait ouvert en 1810 son propre atelier pour y dispenser son enseignement. Nombre d'artistes de la génération romantique suivirent les cours de Guérin, parmi eux figurent Ary Scheffer Delacroix, Colin : il s'agissait des prémices de la rupture avec l'enseignement classique. Peu après la mort de Géricault, Mahul retrace les débuts de Géricault dans l'atelier de son maître : " Entré à l'école de M. Guérin, il y fit en fort peu de temps, des progrès remarquables. Son maître, qui découvrait en lui les symptômes d'une imagination ardente, ne chercha pas à l'arrêter dans son essor ; il permit à ce talent fougueux de suivre le cours de son inspiration, quelquefois audacieuse, mais toujours pleine de chaleur et de vie 1". Daté par Bruno Chenique vers 1815-1816, cette étude de tête d'homme s'intègre dans un corpus important d'académies et d'études réalisées dans la jeunesse de Géricault et qui reste encore en grande partie à redécouvrir. Seul le numéro 15 du catalogue de la vente après décès de l'artiste en novembre 1824, dans le chapitre consacré aux tableaux et esquisses, donne une idée du volume des études peintes de l'artiste : " 15 - Quarante figures académiques ; têtes d'études et portraits. " Cette vitalité à rendre la lumière en jouant avec les gris et les volumes est bien la marque de l'artiste dès ses débuts et Le Radeau de la Méduse constitue l'apothéose de cette technique. La Garenne rapporte en 1833 un échange en Guérin et Géricault ; le maître aurait dit à l'élève : " Je ne conçois rien à votre manière ; ce coloris me choque, ces effets hasardés, ces contrastes de clair-obscur me font croire, en vérité, que vous peignez toujours au clair de la lune 2". L'authenticité de cette étude a été reconnue par Monsieur Bruno Chenique. Cette œuvre sera incluse dans le Catalogue raisonné des tableaux de Théodore Géricault actuellement en préparation. La copie d'un avis en date du 31 mars 2015 sera remise à l'acquéreur. 1. A. Mahul, " Géricault ", in 'Annuaire Nécrologique', année 1824, Paris, 1825, p. 116 2. De La Garenne, " Géricault ", 'Biographie Universelle, Ancienne et Moderne, Supplément', t. LXV, Paris, 1838, p.296-297.

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Artcurial
Titel: Vente Maîtres anciens et du 19 e siècle - 14 novembre 2016
Auktionsdatum: 14.11.2016
Adresse: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected] · +33 (0)1 42992020