Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Arts décoratifs du XVII au XIXe siècle
wurde versteigert am: 19. Dezember 2018
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

Sèvres Biscuit de la série des Grands Hommes…

Archiv
Schätzpreis: 2.000 € - 3.000 €
ca. 2.280 $ - 3.420 $
Zuschlagspreis:  n. a.
Los-Nr. 205, Aufrufe: 74

Sèvres Biscuit de la série des Grands Hommes représentant Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, assis, tenant l’Esprit des lois, sur une base carrée portant l’inscription en creux : MONTESQUIEU. Modèle de Clodion. Marqué Sèvres dans un cachet et 92. Fin du XIXe siècle, 1892. H. 39 cm Éclat restauré à la pointe de la plume. Le comte d’Angiviller, directeur général des Bâtiments, entreprend à partir de 1776 la réalisation d’une série de statues en marbre représentant Les Grands Hommes de la France. Il est prévu qu’ils ornent la Grande Galerie du Palais du Louvre, destinée à devenir le Muséum. D’Angiviller entre en relation avec Jean-Baptiste Pierre Premier Peintre et futur directeur de l’Académie, et lui exprime dans une lettre du 14 mars 1776 sa volonté de confier à quatre sculpteurs de l’Académie royale la réalisation de statues monumentales devant représenter « quelque homme célèbre dans la nation pour ses vertus, ses talents ou son génie ». D’Angiviller sélectionne les Hommes Illustres qui doivent être statufiés et Pierre propose les sculpteurs. Vingt-sept statues de Grands Hommes sont réalisées au XVIIIe siècle. Les personnalités retenues se partagent entre les écrivains philosophes, les hommes d’Église et d’État et les héros militaires et hommes de guerre. Elles ne sont jamais installées dans la Galerie du Louvre et restent jusqu’à la fin de l’Ancien Régime en réserve dans la salle des Antiques avant l’être envoyées pour la plupart à l’Institut. A partir de 1782, le comte d’Angiviller décide d’éditer des Grands Hommes sous la forme de biscuits de Sèvres d’après des réductions en terre cuite fournies par les sculpteurs. Il décrit son projet dans une lettre du 16 janvier 1782 adressée au directeur de la manufacture Régnier : « Je crois, Monsieur, vous avoir déjà parlé du dessein où je suis de faire exécuter en porcelaine et en petit les statues des Grands Hommes que sa Majesté a déjà fait exécuter en marbre par les principaux sculpteurs de son Académie. J’ai en effet lieu de croire que ces morceaux auront beaucoup de succès et seront achetés avec empressement. J’ai donc déjà chargé M. Pierre de demander aux artistes qui ont exécuté ces morceaux des modèles en terre pour former les creux nécessaires ». Les sculpteurs reçoivent la somme importante de 1.000 livres pour leur modèle en terre cuite. Vingt-trois Grands Hommes sont édités par la manufacture de Sèvres : Racine, le Chancelier d’Aguesseau, Corneille, le Chancelier de l’Hôpital, Fénelon, Catinat, Sully, Vauban, Molière, Montesquieu, La Fontaine, Tourville, Condé, Molé, Duquesne, Bayard, Luxembourg, Rollin, Montaussier, Descartes, Pascal, Turenne. Le marbre par Clodion est exposé au Salon de 1783. Le Roi Louis XVI achète les premiers exemplaires en biscuit, exposés dans sa bibliothèque à Versailles. Les Grands Hommes sont également l’objet de présents diplomatiques. Ils seront réédités tout au long du XIXe siècle. Francis H. Dowley : « D’Angiviller’s Grands Hommes and the Significant Moment » The Art Bulletin, Vol. 39, No. 4 (Dec. 1957), pp. 259-277. Rosemarie Stratmann-Dölhler « Zur Hochseit von Stephanie de Beauharnais - Höfische Geschenke aus der kaiserlichen Porzellanmanufaktur Sèvres », Weltkunst, janvier 1995, pp. 16.19. Tamara Préaud : « Les Grands Hommes en Sculptures à Sèvres au XIXe siècle », The French Porcelain Society Journal, Vol. II, 2005, pp.120-132.

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: La Maison de Vente Ader
Titel: Arts décoratifs du XVII au XIXe siècle
Auktionsdatum: 19.12.2018
Adresse: La Maison de Vente Ader
Salle 1-7 - Drouot-Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris