Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Archéologie
wurde versteigert am: 22. Februar 2019
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

■RHYTON ZOOMORPHE. Art Pré-achéménide, VIIIe-VIe…

Archiv
Schätzpreis: 450.000 € - 500.000 €
ca. 509.744 $ - 566.382 $
Zuschlagspreis:  n. a.
Los-Nr. 249, Aufrufe: 44

■RHYTON ZOOMORPHE. Art Pré-achéménide, VIIIe-VIe… ■RHYTON ZOOMORPHE. Art Pré-achéménide, VIIIe-VIe siècle av. J.-C. Exceptionnel rhyton composé de deux parties travaillées séparément et jointes au centre du corps (l'arrière-train s'encastrant d'environ un centimètre dans l'avant-train). Il représente un lion couché prêt à bondir, les pattes postérieures repliées sous le corps, le tête et le cou dressés, la queue s'enroulant sur l'arrière-train droit. L'attitude du fauve et sa gueule sont empreintes d'agressivité. Le corps en tension a été travaillé sur une forme cylindrique, bien perceptible sous le ventre, dont la surface est lisse et sans détail; les volumes musculaires sont développés, surtout au niveau des épaules, des cuisses, et sur la tête, où beaucoup d'éléments sont rendus par un modelage bien observé (gros plis frontaux). Plusieurs détails anatomiques sont traités en gravure. La crinière est marquée par des séries de triangles estampés sur tout le cou et par des lignes croisées formant un dense tapis de losanges sur le poitrail et autour de la tête. Sur le museau, les plis de peau près de la gueule, du nez, des yeux et des joues sont rendus en profonde gravure. Les yeux sont grands et légèrement bombés; les oreilles, en fort relief, sont en forme de goutte. La gueule percée est horizontale, à peine entrouverte, les crocs indiqués par des triangles. Les pattes sont cylindriques; à leurs extrémités, les griffes sont marquées par de profondes gravures. D'autres incisions plus légères (volutes, résilles, demi-lunes) semblent purement décoratives, même si elles pourraient indiquer des parties du pelage. Le dos était sommé d'un goulot, aujourd'hui lacunaire. Argent. Lacune du goulot dorsal. L_24 cm Poids_439 grs Ancienne collection Surena, Londres, fin des années 1960. Ancienne collection suisse, acquis sur le marché britannique en 1992. Le fait qu'un vase rituel, comme ce rhyton, soit en forme de lion n'est pas étonnant, puisque cet animal occupe une place important dans l'iconographie proche-orientale. Il est le symbole de la force, du courage et de la nature sauvage; on le retrouve sur de nombreux reliefs de palais assyriens ou mèdes de cette époque, où il est le protagoniste de grandes chasses royale. Assis devant une entrée de ville, de temple ou de palais, dans une attitude semblable à celle-ci, il avait une signification apotropaïque et protectrice. Typologiquement, on retrouve cette attitude sur d'autres monuments contemporains, surtout dans les arts mineures: statuettes d'ivoire, poids en bronze... Les vases en forme d'animal ont une très longue tradition en Anatolie, au Proche-Orient et sur le plateau iranien (dès le néolithique). Au début du Ier millénaire av. J.-C., cette production se poursuit dans différents matériaux (terre cuite, métal). Il existe alors trois différentes classes de vases appelés rhyton: les récipient en forme de corne (l'extrémité pointue de la corne est remplacée par un protomé animal, généralement percé sur la poitrine), les vases en forme de tête animale (appelés parfois situlae), et les vases plastiques de formes animales qui sont de véritables statuettes mais creuses. Ces trois types de rhyton, dont de nombreuses variantes sont attestées, existent non seulement pendant tout le Ier millénaire av. J.-C., mais aussi aux périodes parthe et sassanide. Le vase présenté ne possède pas de véritables parallèles. Le Miho Museum en présente un composé de deux lions affrontés symétriquement sur le dos d'un taureau. Il est daté du VIIIe-VIe siècles avant notre ère, date que l'on retiendra pour celui-ci. Bibliographie: T. S. Kawami, Miho Museum, South Wing, 1997, pp. 60-62.

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Pierre Bergé & Associés
Titel: Archéologie
Auktionsdatum: 22.02.2019
Adresse: Pierre Bergé & Associés
Salle 1-7, Hôtel Drouot, 9, rue Drouot 75009 Paris