Premium-Seiten ohne Registrierung:

POT COUVERT, ÎLES HAWAÏENNES, POLYNÉSIE

Archiv
Schätzpreis: 375 € - 675 €
ca. 402 $ - 723 $
Zuschlagspreis:  532 €
ca. 570 $
Los-Nr. 178, Aufrufe: 24

POT COUVERT, ÎLES HAWAÏENNES, POLYNÉSIE DATATION PROPOSÉE XIXÈME SIÈCLE BOWL WITH LID, HAWAIIAN ISLANDS, POLYNESIA PROPOSED DATING: XIX CENTURY Bois/wood H.4 X W.4 in; H. 9 cm et D.9 cm. Récipient globulaire muni d'un couvercle à prise en bouton. Période monarchique. La collection Rainer Werner Bock couvre deux siècles de production hawaïenne de bols et autres pièces de vaisselle en bois. Outre le fait de n'avoir intelligemment pas ignoré la production de l'époque monarchique, ni donc les oeuvres adaptées de formes européennes importées, afin de rendre nécessairement toute la vision historique de ce domaine artistique, la collection comprend aussi de rares et exceptionnels bols historiques. Les grands bols en bois que l'on appelle calebash sur les îles hawaïennes, symbolisent probablement l'une des plus belles et en tout cas l'une des plus renommées traditions ancestrales de ces iles. Il était en effet important à Hawaï de rassembler les membres d'une famille autour d'un plat communautaire. Les mets pouvaient donc être présentés dans ces bols de prestige lorsque leur taille et usage le permettait. Il était par ailleurs de coutume de donner un nom aux réceptacles les plus importants Certains bols munis d'un filet de suspension sont enfin parvenus jusqu'à nous à travers les âges, et sont présents dans cette collection comme autant de vaisselles précieuses conservées avec un degré particulier d'attention. Les bols pour être l'objet de grands soins, étaient aussi réalisés méticuleusement. L'essence du bois était choisie avec attention, la pièce de bois évidée avec soin et amenée par la main de l'homme aux proportions choisies. Enfin, le bol était poli avec méticulosité, puis préparé à recevoir des aliments. On lui enlevait alors la moindre trace de tanin ou de goût résiduel par des préparations que l'on laissait à l'intérieur. Le bol, symbole d'Hawaï et de ses rites sociaux pouvait alors servir et démontrer le rang social de son propriétaire. Réalisés dans des bois précieux et rares, aux effets de couleurs sans nul autre pareil, ces bols ont donc tout naturellement fait l'objet au cours des siècles de soins particuliers et certains peuvent revêtir de nobles cicatrices que sont ces restaurations réalisées par leurs premiers propriétaires. Selon Jenkins (1989: p.101) les restaurations apportées aux bols sont considérées à Hawaï comme une marque de beauté et de grande valeur. L'auteur rapporte que dès 1902, l'Hawaiian Bulletin soulignait qu'«un bol bien réparé ne perd rien de sa valeur, mais au contraire constitue une preuve d'ancienneté». Buck (1957: p.43-44) relève quant à lui six types de restaurations (Pahonohono) principales sur les bols d'Hawaii: pewa (petite pièce de bois en forme de papillon), kepa (petites barrettes en bois placées à l'oblique, dessinant un motif en zigzag), poho (pièce de bois plus importante permettant de remplacer une partie détériorée), aha (corde liant les bords d'une fissure) et enfin kuini (petite cheville conique plus large à son extrémité visible). Ces très belles restaurations traditionnelles se retrouvent sur plusieurs des bols de la collection Rainer Werner Bock indiquant le soin que pris leur propriétaire à les sélectionner. Enfin, le plus rare et peut être le plus exceptionnel des bols de cette collection est sans doute le réceptacle royal ipu' aina, serti de dents humaines, en mémoire d'un membre défunt de la famille ou d'un ennemi vaincu. Il servait à recueillir les substances humaines comme des ongles ou des cheveux, ou alimentaires touchées par les plus hauts dignitaires, afin qu'elles ne soient pas utilisées à des fins de sorcellerie pouvant entrainer leur mort. Toutes ces pièces montrent donc une grande importance au regard de la culture des iles hawaiiennes et constituent soit unitairement, mais encore plus en groupe, un jalon important pour la compréhension de la vie sur ces iles tout au long des XVIII et XIXe siècle USD: 400/700

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Aguttes
Titel: TRÉSORS D'ART OCÉANIEN - COLLECTION RAINER WERNER BOCK - Lots 1-262
Auktionsdatum: 05.04.2017
Adresse: Aguttes
bis avenue Charles de Gaulle 164
92200 Neuilly sur Seine
Frankreich
+33 (0)1 47455555 · +33 (0)1 47455431