Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionsarchiv: Los-Nr. 21

Paul COZE, dit Quatre plumes d'aigle Beyrouth, 1903 - Phoenix (Arizona), 1974 Molly Spotted Elk, 1933

Schätzpreis
2.000 € - 3.000 €
ca. 2.106 $ - 3.159 $
Zuschlagspreis:
n. a.
Auktionsarchiv: Los-Nr. 21

Paul COZE, dit Quatre plumes d'aigle Beyrouth, 1903 - Phoenix (Arizona), 1974 Molly Spotted Elk, 1933

Schätzpreis
2.000 € - 3.000 €
ca. 2.106 $ - 3.159 $
Zuschlagspreis:
n. a.
Beschreibung:

Paul COZE, dit Quatre plumes d'aigle Beyrouth, 1903 - Phoenix (Arizona), 1974 Molly Spotted Elk, 1933 Huile sur toile (toile d'origine) Hauteur : 116 Largeur : 89,50 cm Provenance : Collection Martine Dérumaux ; Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, Tessier Sarrou & Associés, 4 avril 2014, n°19 Expositions : 'Le scalp et le calumet. Imaginer et représenter l'Indien en Occident du XVIe siècle à nos jours', La Rochelle, musée du Nouveau-Monde et musée des Beaux-Arts, 30 juin - 23 octobre 2017, p. 248-249, n°216, repr. p. 221 Dans le catalogue, Madame Carine Peltier Caroff nous apprend dans un article intitulé "Paul Coze, un scout éthnographe au musée du Trocadéro" que le peintre effectua son premier voyage en Amérique en 1928, parti de New York pour traverser le Canada jusqu'à Vancouvert et l'Alaska. A son retour, il donna des conférences notamment pour la Société Américaciste de Paris qui attirèrent l'attention du Musée d'ethnographie du Trocadéro. En 1930, la mission Paul Coze, destinée à étudier les indiens du Canada, à les filmer et à renregistrer des disques de leur chant, fut soutenue par les autorités scientifiques. Le musée ethnographique présenta le 15 mai 1931 les résultats: "Peaux Rouges d'hier, et exposition d'aujourd'hui" suivi d'une seconde en 1935: "Art Peaux-Rouges d'aujourd'hui, dessins des élèves de l'école Indienne de Santa Fe." L'auteure de l'article concluait que Paul Coze inventa un indianisme d'érudition aux données précises et documentées tout en se montrant soucieux de la promotion de la culture contemporaine amérindienne et contribuer à sa reconnaissance Commentaire : Mary Alice Nelson Nee-bur-ban «Northern Lights» son nom Penobscot " Cette peinture représente Molly à la toilette, vêtue de la robe blood en flanelle rouge sur un fond de canoë et de forêt. Cette huile trôna dans le bureau de Monsieur Dérumaux au Vésinet durant plus de 30 ans, avant de décorer l'intérieur de sa fille Martine depuis 1985. Molly Spotted Elk rencontra Paul Coze à New York, lors de la sortie de son film "THE SILENT ENEMY" ("L'Ennemi Silencieux") en 1930. La jeune actrice séjourna à Paris dès 1931 en compagnie de l'Indian Jazz Band et posa pour son ami Paul Coze à plusieurs reprises. Consulter le livre de Bunny McBride: "MOLLY SPOTTED ELK - A Penobscot in Paris" (Norman, 1995: Pages 183, 244 et 326 - La note 72: "Diary" du 9 décembre 1932). Paul Coze exécuta trois portraits de son amie Molly : une aquarelle inspirée d'une photo publicitaire du film de la Paramount, qui se trouve actuellement au Royal Alberta Museum (réf.: H.95.98.16 - Canada), puis Paul s'inspira de son beau visage pour créer le portrait de la Sainte Iroquoise KATERI (Catherine) TEKAKWITHA (ca. 1656 - 1680) qui illustre le frontispice du livre de R. Rumilly "KATERI TEKAKWITHA - Le Lys de la Mohawk" - Bouasse-Jeune & Cie, Paris 1934. Et enfin, Molly servit de modèle pour cette grande huile de 1933. Paul Coze avait d'ailleurs eu soin de prendre cinq photographies montrant Molly Spotted Elk sous divers angles. " Daniel Dubois, American indian art Collection Martine Dérumaux (dont objets de la Mission Paul COZE de 1930).

Auktionsarchiv: Los-Nr. 21
Auktion:
Datum:
17.05.2022
Auktionshaus:
Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected]
+33 (0)1 42992020
Beschreibung:

Paul COZE, dit Quatre plumes d'aigle Beyrouth, 1903 - Phoenix (Arizona), 1974 Molly Spotted Elk, 1933 Huile sur toile (toile d'origine) Hauteur : 116 Largeur : 89,50 cm Provenance : Collection Martine Dérumaux ; Sa vente, Paris, Hôtel Drouot, Tessier Sarrou & Associés, 4 avril 2014, n°19 Expositions : 'Le scalp et le calumet. Imaginer et représenter l'Indien en Occident du XVIe siècle à nos jours', La Rochelle, musée du Nouveau-Monde et musée des Beaux-Arts, 30 juin - 23 octobre 2017, p. 248-249, n°216, repr. p. 221 Dans le catalogue, Madame Carine Peltier Caroff nous apprend dans un article intitulé "Paul Coze, un scout éthnographe au musée du Trocadéro" que le peintre effectua son premier voyage en Amérique en 1928, parti de New York pour traverser le Canada jusqu'à Vancouvert et l'Alaska. A son retour, il donna des conférences notamment pour la Société Américaciste de Paris qui attirèrent l'attention du Musée d'ethnographie du Trocadéro. En 1930, la mission Paul Coze, destinée à étudier les indiens du Canada, à les filmer et à renregistrer des disques de leur chant, fut soutenue par les autorités scientifiques. Le musée ethnographique présenta le 15 mai 1931 les résultats: "Peaux Rouges d'hier, et exposition d'aujourd'hui" suivi d'une seconde en 1935: "Art Peaux-Rouges d'aujourd'hui, dessins des élèves de l'école Indienne de Santa Fe." L'auteure de l'article concluait que Paul Coze inventa un indianisme d'érudition aux données précises et documentées tout en se montrant soucieux de la promotion de la culture contemporaine amérindienne et contribuer à sa reconnaissance Commentaire : Mary Alice Nelson Nee-bur-ban «Northern Lights» son nom Penobscot " Cette peinture représente Molly à la toilette, vêtue de la robe blood en flanelle rouge sur un fond de canoë et de forêt. Cette huile trôna dans le bureau de Monsieur Dérumaux au Vésinet durant plus de 30 ans, avant de décorer l'intérieur de sa fille Martine depuis 1985. Molly Spotted Elk rencontra Paul Coze à New York, lors de la sortie de son film "THE SILENT ENEMY" ("L'Ennemi Silencieux") en 1930. La jeune actrice séjourna à Paris dès 1931 en compagnie de l'Indian Jazz Band et posa pour son ami Paul Coze à plusieurs reprises. Consulter le livre de Bunny McBride: "MOLLY SPOTTED ELK - A Penobscot in Paris" (Norman, 1995: Pages 183, 244 et 326 - La note 72: "Diary" du 9 décembre 1932). Paul Coze exécuta trois portraits de son amie Molly : une aquarelle inspirée d'une photo publicitaire du film de la Paramount, qui se trouve actuellement au Royal Alberta Museum (réf.: H.95.98.16 - Canada), puis Paul s'inspira de son beau visage pour créer le portrait de la Sainte Iroquoise KATERI (Catherine) TEKAKWITHA (ca. 1656 - 1680) qui illustre le frontispice du livre de R. Rumilly "KATERI TEKAKWITHA - Le Lys de la Mohawk" - Bouasse-Jeune & Cie, Paris 1934. Et enfin, Molly servit de modèle pour cette grande huile de 1933. Paul Coze avait d'ailleurs eu soin de prendre cinq photographies montrant Molly Spotted Elk sous divers angles. " Daniel Dubois, American indian art Collection Martine Dérumaux (dont objets de la Mission Paul COZE de 1930).

Auktionsarchiv: Los-Nr. 21
Auktion:
Datum:
17.05.2022
Auktionshaus:
Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected]
+33 (0)1 42992020
LotSearch ausprobieren

Testen Sie LotSearch und seine Premium-Features 7 Tage - ohne Kosten!

  • Auktionssuche und Bieten
  • Preisdatenbank und Analysen
  • Individuelle automatische Suchaufträge
Jetzt einen Suchauftrag anlegen!

Lassen Sie sich automatisch über neue Objekte in kommenden Auktionen benachrichtigen.

Suchauftrag anlegen