Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Livres Anciens du XVe au XIXe siècle Architecture
wurde versteigert am: 4. März 2016
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

MOMIGNY (Jérôme-Joseph de). Le Nouveau solfège,...

Archiv
Schätzpreis: n. a.
Zuschlagspreis:  1.100 €
ca. 1.220 $
Los-Nr. 234, Aufrufe: 3

MOMIGNY (Jérôme-Joseph de). Le Nouveau solfège, avec des accompagnements de piano, dans lequel le phrasé est réduit en principes, à l'usage de la Maison impériale Napoléon, établie au château d'Écouen pour l'éducation des filles des membres de la Légion d'honneur. Paris, au magasin de musique de l'auteur, s.d. [1808]. In-4, maroquin rouge à long grain, roulettes et filets dorés, armoiries au centre, dos lisse orné d'aigles et de couronnes impériales alternées, coupes ornées, roulette intérieure dorée, doublures et gardes de moire bleu ciel, tranches dorées (Reliure de l'époque). Édition originale de ce rarissime traité de solfège à l'usage des maîtres de musique de la maison impériale d'Écouen, dédiée au grand chancelier de la Légion d'honneur, Bernard de la Ville-sur-Illon, comte de Lacépède, en charge de l'institution. Entièrement gravé sur métal, texte comme musique notée, et orné d'une vignette aux armes impériales sur le titre, il contient une introduction théorique, un Dialogue sur les éléments de la musique et sur les divers signes de convention qui servent à l'écrire, cent-dix leçons pour voix et piano, onze exercices de vocalisation et une Méthode pour accorder le piano. Né à Philippeville en Belgique, Jérôme-Joseph de Momigny (1762-1842) eut une maison d'édition à Paris de 1800 à 1828, où il imprimait lui-même ses écrits. Auteur de sonates pour piano et de quatuors de violon, il était absorbé par la volonté d'opérer une réforme profonde de la théorie musicale. En 1806, il publia un Cours complet d'harmonie et de composition d'après une théorie neuve et générale de la musique, dans lequel il expose ses théories sur le rythme et le phrasé musical. Son système suscita de vives oppositions lors de sa présentation devant l'Académie, le 17 décembre 1808. Momigny fut aussi, avec Framery et Ginguené, l'un des rédacteurs des deux volumes de l’Encyclopédie méthodique de Panckoucke consacrés à la musique. C'est dans cet ouvrage, à l'article Solfège, qu'il explique avec une sensible amertume l'échec de son Nouveau solfège – dont la rareté est, peut-on présumer, une conséquence. Le comte de Lacépède « fit mettre le Solfège de M. de Momigny au nombre des ouvrages qui devaient servir à l'enseignement des filles des membres de la Légion-d'honneur. Cinquante exemplaires en furent pris à cet effet. Il fut convenu, en outre, que les maîtresses de musique qui devaient être prochainement nommées, apprendraient de M. de Momigny lui-même le moyen de se servir de cet ouvrage [...]. Par des causes inutiles à indiquer, la nomination de ces maîtresses n'eut pas lieu, et la vérité ne fut point retirée du puits où M. de Momigny l'avoit placée, ce qui est vraiment très malheureux pour lui, et surtout pour les progrès des lumières. » Superbe exemplaire en maroquin rouge aux armes impériales de Napoléon Ier. Très belle condition en dépit de légères rousseurs. Grove, XII, 475 – Encyclopédie méthodique : Musique, Paris, 1818, II, 379.

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Alde
Titel: Livres Anciens du XVe au XIXe siècle Architecture
Auktionsdatum: 04.03.2016
Adresse: Alde
1 rue de Fleurus
75006 Paris
Frankreich
[email protected] · + 33 (0)1 45 49 09 24 · + 33 (0)1 45490930