Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Vente Art Tribal - 22 juin 2015
wurde versteigert am: 22. Juni 2015
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

MASQUE SONGYE, KIFWEBE, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

Archiv
Schätzpreis: 0 €
Zuschlagspreis:  16.900 €
ca. 18.950 $
Los-Nr. 44, Aufrufe: 422

MASQUE SONGYE, KIFWEBE, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Représentant un visage anthropomorphe stylisé, de forme rectangulaire s'évasant vers le haut, la bouche ouverte et projettée vers l'avant, les yeux en amande feudus pour la vision du danseur, le front convexe et bombé, l'ensemble décoré de larges stries parrallèles souligné par du kaolin, de pigment rouge soulignant le sommet des arcades sourcillières, l'intérieur de la bouche, une longue strie centrale au sommet du crâne et deux stries sur les joues. Patine d'usage foncée. Hauteur : 36 cm Provenance : Récolté par Jean Marien-Frebutte in situ circa 1930 Transmis par descendance à l'actuel propriétaire Commentaire : KIFWEBE SONGYE MASK, DEMOCRATIC REPUBLIC OF THE CONGO; height: 14,17 in Les masques à la face géométrique et aux surfaces linéaires creusées sont connus sous le nom de "kifwebe" et étaient utilisées dans les sociétés d'initiation secrètes masculines des songye et des luba. On distingue en général deux types de "kifwebe" "classiques": le masque masculin, polychrome (rouge, noir et blanc) avec souvent une crête médiane plus ou moins prononcée et le masque féminin avec ou sans petite crête et à striures blanche avec des réhauts noirs au niveau des paupières, de l'arête du nez, de la crête médiane et des rebords de la bouche. Ce masque, en bois dense et dur et non en bois léger comme beaucoup d'autres plus récents, est masculin et non féminin de par sa couleur noir même s'il n'a pas de crête médiane. La couleur rouge souligne le contour des paupières, de l'intérieur de la bouche et de part et d'autre de la crête centrale. Par ailleurs, notons l'absence de trous sur le pourtour du masquen excepté pour deux trous sur son rebord dans l'axe de la crête médiane. Cette absence presque totale de trous d'attachement pour le costume en raphia ne signifie pas que ce masque n'avait pas de fonction rituelle. En effet, Willy Mestach dans son étude (J.W.Mestach, "Etudes Songye", Münich, Galerie Jahn, 1985, p.28-29) signale un autre type de masque qu'il désigne sous le vocable de "masque fétiche ou de masque de case". Ce type de "kifwebe" avec deux trous de suspension (comme celui que nous présentons ici) ou sans trous comme deux remarquables masques vendus par H.Pareyn au Musée d'Ethnographie d'Anvers en 1920 sont souvent aveugles et étaient utilisés comme masques "fétiches" au même titre qu'une statue Songye. Ce genre d'objet, pouvait même surmonter la statue en la masquant et porter son nom. Ils pouvaient, entre autre usages, être suspendus dans les murs de la case à masques. Un de ces masques, strié rouge, blanc et noir, a été décrit par Segaert (H.Segaert, "Un terme au Congo", 1916-1918) comme l'emblème d'un chef de société secrète et il était fixé sur une pointe en fer. Nous illustrons trois masques sans trous d'attache qui ont tous été rapportés avant 1935 du Congo et dont nous pouvons rapprocher de notre masque. Deux appartiennent aux collections du MAS, Antwerper, dont le fonds provient du musée d'ethnographie d'Anvers, lesquels ont été vendus par le célèbre marchand Henri Pareyn en 1922. Le troisième appartient aux collections du British Museum et provient des collections du Wellcome Institude de Londres avant 1936. Bernard de Grunne

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Artcurial
Titel: Vente Art Tribal - 22 juin 2015
Auktionsdatum: 22.06.2015
Adresse: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected] · +33 (0)1 42992020