Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Livres
wurde versteigert am: 12. Juni 2013
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

MANUSCRIT À PEINTURES. - PSAUTIER. [Arras, vers 1320]. 186 ff. de parchemin, 192

Archiv
Schätzpreis: 200.000 € - 300.000 €
ca. 263.775 $ - 395.662 $
Zuschlagspreis:  470.000 €
ca. 619.871 $
Los-Nr. 18, Aufrufe: 58

MANUSCRIT À PEINTURES. - PSAUTIER. [Arras, vers 1320]. 186 ff. de parchemin, 192 x 142 mm, 24 cahiers dont 23 de 8 ff. chacun et le dernier de 2 ff., le cahier n° 8 étant un cahier de 6 avec 2 ff. ajoutés, signatures postérieures en chiffres romain à l'encre en bas à droite du verso du dernier f. de chaque cahier, justification de 116 x 78 mm, à 18 longues lignes en écriture textura, f. 185v° blanc, encre brune, nombreuses lignes plus pâles repassées à l'encre noire, une prière ajoutée d'une main postérieure au f. 186 r°. Reliure en maroquin rouge avec dos à larges nerfs, ornée de motifs mosaïqués polychromes, dorés, argentés et à froid, aux petits fers et petites plaques, coupes guillochées, roulette intérieure dorée, doublures de papier marbré vert, doubles gardes de papier marbré vert et de peau de vélin. Première page frottée, 3 feuillets avec découpures marginales anciennes dont une anciennement restaurée (f. 79) et une atteignant l'enluminure (f. 1), une tache au f. 58 r° atteignant l'enluminure; petite déchirure sans manque dans la marge intérieure du f. 148. TRÈS PRÉCIEUX PSAUTIER ENLUMINÉ RECELANT DE RARES PARTICULARITÉS ICONOGRAPHIQUES. IL S'AVÈRE EXCEPTIONNELLEMENT RICHE EN CURIOSITÉS ET DRÔLERIES MARGINALES ILLUSTRANT NOTAMMENT LA VIE DE COUR.TEXTE PSAUTIER, ff. 1 r°-149 r°. CANTIQUES BIBLIQUES, HYMNES ET PROFESSION DE FOI, ff. 149 r°-164 r°. - «Confitebor tibi Domine quiam iratus es michi» (Isaïe 12, 1-6), ff. 149 r°-149 v°. - «Ego dixi in dimidio dierum meorum» (Isaïe 38, 10-20) ff. 149 v°-150 v°. - «Exultavit cor meum in Domino» (I Samuel 2, 1-10), f. 150 v°-151 v°. - «Cantemus Domino gloriose enim» (Exode, 15, 1-19), ff. 151 v°-153 r°. - «Domine audivi auditionem tuam» (Habacuc, 3, 2-19), ff. 153 r°-154 v°. - «Audite celi que loquar» (Deutéronome, 32, 1-43), ff. 154 v°-158 v°. - «Benedicite omnia opera Domin[i] suo» (Daniel, 3, 57-88), ff. 158 v°-159 v°. - «Te Deum laudamus» (hymne), ff. 159 v°-160 v°. - «Benedictus Dominus Deus Israel» (Luc 1, 68-79), ff. 160 v°-161 r°. - «Magnificat anima me Dominum» (Luc 1, 46-55), ff. 161 r°-161 v° - «Nunc dimittis servum tuum Domine» (Luc 2, 29-32), ff. 161 v°-162 r°. - «Quicumque vult salvus esse» (profession de foi de saint Athanase), ff. 162 r°-164 r°. PRIÈRES POUR LA RECOMMANDATION DE L'ÂME, ff. 164 v°-169 r°. OFFICE DES MORTS, ff. 169 v°-186 r°. L'absence de calendrier et de litanies des saints ne permet pas d'en déterminer l'usage local. ENLUMINURE DOUZE MAGNIFIQUES LETTRINES HISTORIÉES, D'UNE GRANDE FINESSE D'EXÉCUTION, formées chacune d'une scène inscrite dans un retable architecturé doré, le tout brochant sur l'initiale elle-même, celle-ci tracée finement avec entrelacs ajourés. CETTE ÉLÉGANTE DISPOSITION OÙ LA LETTRE SE TROUVE RELÉGUÉE AU SECOND PLAN EST PEU COMMUNE. Dans le psautier proprement dit, la suite de lettrines historiées est composée selon le cinquième système défini par l'abbé Leroquais, c'est-à-dire qu'elle combine la division tripartite (trois séries arbitraires de cinquante psaumes) et la division fériale (sept séries de psaumes, pour les sept «féries» ou jours de la semaine non festifs), le début de chaque division étant pourvue d'une illustration. À quoi s'ajoutent, à la suite du psautier, deux autres initiales historiées, l'une pour marquer le début des prières pour la recommandation de l'âme des agonisants, et l'autre pour indiquer le début de l'office des morts. - A. DAVID ET GOLIATH, et DAVID JOUANT DE LA HARPE (f. 1 r°, 12 lignes, 108 x 85 mm), avec six anges musiciens, dans l'initiale du premier psaume, «Beatus vir qui non abiit in consilio impiorum», «Heureux, l'homme qui ne s'écarte pas sur le conseil des impies». - B. DAVID DÉSIGNANT SES YEUX (f. 23 r°, 11 lignes, 70 x 75 mm), dans l'initiale du psaume 26 (27), «Dominus illuminatio mea, et salus mea, quem timebo ?», «Le Seigneur est ma lumière et mon salut, qui craindrai-je ?». - C. DAVID DÉSIGNANT SA BOUCHE (f. 37 v°, 6 lignes, 40 x 59 mm), dans l'initiale du psaume 38 (39), «Dixi custo

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Beaussant Lefèvre
Titel: Livres
Auktionsdatum: 12.06.2013
Adresse: Beaussant Lefèvre
32 rue Drouot
75009 Paris
Frankreich
[email protected] · +33 (0)1 47704000 · +33 (0)1 47706240

Ähnliche Auktionslose, die von anderen Kunden angesehen wurden