Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionsarchiv: Los-Nr. 46

LEONARD TSUGUHARU FOUJITA (1886-1968)

Schätzpreis
40.000 € - 60.000 €
ca. 43.350 $ - 65.026 $
Zuschlagspreis:
50.560 €
ca. 54.795 $
Auktionsarchiv: Los-Nr. 46

LEONARD TSUGUHARU FOUJITA (1886-1968)

Schätzpreis
40.000 € - 60.000 €
ca. 43.350 $ - 65.026 $
Zuschlagspreis:
50.560 €
ca. 54.795 $
Beschreibung:

JEUNE FILLE ENDORMIE, 1927 Huile sur toile Signée "Tsuguharu" en japonais et "Foujita" en français, datée à droite Contresignée et datée sur le châssis 28 x 35,5 cm - 11 x 13,7 in. Signed « Tsuguharu » in Japanese and « Foujita » in french, dated on the right, counter-signed and dated on the back, oil on canvas Nous remercions Madame Sylvie Buisson de nous avoir confirmé l'authenticité de cette oeuvre. Cette oeuvre sera incluse au supplément du catalogue raisonné actuellement en cours de préparation par Madame Buisson. Provenance: - Acquise directement auprès de l'artiste. Collection particulière, par descendance au propriétaire actuel.LEONARD TSUGUHARU FOUJITA (1896-1968) "Dès 1926, Foujita travaille sur le thème du repos, décrit le sommeil et l'attitude pensive de ses modèles, entreprenant des séries de visages féminins appuyés sur une main, ou une main devant le menton, ou un peu plus bas, et ces mêmes visages les yeux fermés, tête allongée comme endormie. (...) Passé maître dans sa technique et dans un réalisme qui ne renie plus. la base en est toujours l'étude d'après nature. D'après le modèle vivant, la nature morte ou le paysage, il exécute un premier croquis au fusain, à la mine de plomb ou au crayon conté noir, le plus souvent sur une fine feuille de papier blanc, ou légèrement teinté, et parfois un calque. Cette étude initiale lui permet de saisir la forme et l'enchaînement des lignes ainsi que des détails particuliers, qui seront peut-être éliminés par la suite. Ces croquis, assez rares car souvent détruits, sont d'une grande beauté. Leurs traits se chevauchent, s'entrecroisent et cernent au plus près la forme, à la recherche de la vérité. S'y superposent plusieurs positions de bras ou de jambes et les ombres frottées au doigt qui creusent vigoureusement la surface. Paradoxalement, car Foujita va les épurer et les vider de leur rondeur, ils s'apparentent à des dessins de sculpteurs. Après s'être approché si près du volume, il s'applique au contraire à débarrasser ses études de leurs lignes superflues, à les aplatir, pour n'en garder qu'une « substantifique moelle ». Demeurent tout de même les raccourcis, les perspectives, les chevauchements des différentes parties qui donnent toute sa justesse à la pose. [...] En 1927, les modèles, femmes et chats ou femme et chat, s'allongent et s'endorment. La musculature féminine devient plus volumineuse; les bras, les jambes et les cuisses s'élargissent, renforçant une impression de rondeur, de puissance et de force qui culminera pendant l'année suivante. Foujita aborde cette année-là de nouveaux thèmes qui sont le visage de femme aux cheveux courts, vu de trois quarts tourné vers la gauche, le chat endormi, refermé sur lui-même comme une boule duveteuse, le nu debout, le groupe de deux modèles assis ou debout, le nu couché en vue plongeante, la fillette avec un capuchon bordé de fourrure et de grandes compositions religieuses sur fond or..."explique Sylvie Buisson, auteur de La vie et l'oeuvre de Leonard-Tsuguharu Foujita,Vol.2, p.79-80-81. Ce portrait de petite fille endormie daté de 1927, est la seule et unique version à l'huile sur toile connue et dévoilée à ce jour, que laissait supposer cette étude à l'encre, répertoriée dans le catalogue raisonné de l'experte. (Vol.2, page 253). Conservée dans la même collection depuis plus de 50 ans, entoilée sur son châssis d'origine d'une qualité remarquable, l'oeuvre illustre parfaitement la maîtrise et l'évolution de l'artiste à la fin des années 20.

Auktionsarchiv: Los-Nr. 46
Auktion:
Datum:
30.03.2015
Auktionshaus:
SAS Cornette de Saint Cyr
46 avenue Kléber
75116 Paris
Frankreich
[email protected]
+33 (0)1 47271124
Beschreibung:

JEUNE FILLE ENDORMIE, 1927 Huile sur toile Signée "Tsuguharu" en japonais et "Foujita" en français, datée à droite Contresignée et datée sur le châssis 28 x 35,5 cm - 11 x 13,7 in. Signed « Tsuguharu » in Japanese and « Foujita » in french, dated on the right, counter-signed and dated on the back, oil on canvas Nous remercions Madame Sylvie Buisson de nous avoir confirmé l'authenticité de cette oeuvre. Cette oeuvre sera incluse au supplément du catalogue raisonné actuellement en cours de préparation par Madame Buisson. Provenance: - Acquise directement auprès de l'artiste. Collection particulière, par descendance au propriétaire actuel.LEONARD TSUGUHARU FOUJITA (1896-1968) "Dès 1926, Foujita travaille sur le thème du repos, décrit le sommeil et l'attitude pensive de ses modèles, entreprenant des séries de visages féminins appuyés sur une main, ou une main devant le menton, ou un peu plus bas, et ces mêmes visages les yeux fermés, tête allongée comme endormie. (...) Passé maître dans sa technique et dans un réalisme qui ne renie plus. la base en est toujours l'étude d'après nature. D'après le modèle vivant, la nature morte ou le paysage, il exécute un premier croquis au fusain, à la mine de plomb ou au crayon conté noir, le plus souvent sur une fine feuille de papier blanc, ou légèrement teinté, et parfois un calque. Cette étude initiale lui permet de saisir la forme et l'enchaînement des lignes ainsi que des détails particuliers, qui seront peut-être éliminés par la suite. Ces croquis, assez rares car souvent détruits, sont d'une grande beauté. Leurs traits se chevauchent, s'entrecroisent et cernent au plus près la forme, à la recherche de la vérité. S'y superposent plusieurs positions de bras ou de jambes et les ombres frottées au doigt qui creusent vigoureusement la surface. Paradoxalement, car Foujita va les épurer et les vider de leur rondeur, ils s'apparentent à des dessins de sculpteurs. Après s'être approché si près du volume, il s'applique au contraire à débarrasser ses études de leurs lignes superflues, à les aplatir, pour n'en garder qu'une « substantifique moelle ». Demeurent tout de même les raccourcis, les perspectives, les chevauchements des différentes parties qui donnent toute sa justesse à la pose. [...] En 1927, les modèles, femmes et chats ou femme et chat, s'allongent et s'endorment. La musculature féminine devient plus volumineuse; les bras, les jambes et les cuisses s'élargissent, renforçant une impression de rondeur, de puissance et de force qui culminera pendant l'année suivante. Foujita aborde cette année-là de nouveaux thèmes qui sont le visage de femme aux cheveux courts, vu de trois quarts tourné vers la gauche, le chat endormi, refermé sur lui-même comme une boule duveteuse, le nu debout, le groupe de deux modèles assis ou debout, le nu couché en vue plongeante, la fillette avec un capuchon bordé de fourrure et de grandes compositions religieuses sur fond or..."explique Sylvie Buisson, auteur de La vie et l'oeuvre de Leonard-Tsuguharu Foujita,Vol.2, p.79-80-81. Ce portrait de petite fille endormie daté de 1927, est la seule et unique version à l'huile sur toile connue et dévoilée à ce jour, que laissait supposer cette étude à l'encre, répertoriée dans le catalogue raisonné de l'experte. (Vol.2, page 253). Conservée dans la même collection depuis plus de 50 ans, entoilée sur son châssis d'origine d'une qualité remarquable, l'oeuvre illustre parfaitement la maîtrise et l'évolution de l'artiste à la fin des années 20.

Auktionsarchiv: Los-Nr. 46
Auktion:
Datum:
30.03.2015
Auktionshaus:
SAS Cornette de Saint Cyr
46 avenue Kléber
75116 Paris
Frankreich
[email protected]
+33 (0)1 47271124
LotSearch ausprobieren

Testen Sie LotSearch und seine Premium-Features 7 Tage - ohne Kosten!

  • Auktionssuche und Bieten
  • Preisdatenbank und Analysen
  • Individuelle automatische Suchaufträge
Jetzt einen Suchauftrag anlegen!

Lassen Sie sich automatisch über neue Objekte in kommenden Auktionen benachrichtigen.

Suchauftrag anlegen