Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Livres d'un amateur
wurde versteigert am: 10. Juni 2015
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

LA MOTTE (A. Houdar de). Les Œuvres de théât...

Archiv
Schätzpreis: n. a.
Zuschlagspreis:  1.500 €
ca. 1.681 $
Los-Nr. 66, Aufrufe: 90

LA MOTTE (A. Houdar de). Les Œuvres de théâtre de M. de La Motte… À Paris, Chez Grégoire Dupuis, 1730, 2 vol. in-12, maroquin rouge, jeu de filets dorés autour des plats, armes au centre surmontées de la mention [Choisy-Le Roy] frappée en lettres dorées, dos à nerfs orné d’un chiffre entrelacé et couronné, plusieurs fois répété, roulette intérieure fleurdelisée dorée, tranches dorées (reliure de l’époque). Un ami de Fontenelle, partisan d’un théâtre moderne. Avec Fontenelle, dont il partage l’ouverture d’esprit et la curiosité, Antoine Houdar de La Motte (1672-1731) fréquente le salon de la marquise de Lambert. Il fut élu à l’Académie en 1710. Outre ses nombreuses pièces de théâtre, fêtées en leur temps, et plusieurs livrets de ballet ou d’opéra, il publia des réflexions sur son art, où il en interroge les traditions, telle la règle des trois unités. De la même manière, il prôna l’emploi de la prose au théâtre afin d’accentuer le naturel et d’améliorer la perception du texte. Exemplaire relié aux armes et au chiffre de Louis XV, pour la bibliothèque du château de Choisy-le-Roy. En 1739, Louis XV acheta le château de Choisy au duc de La Vallière qui venait d’en hériter de la princesse de Conti. Proche de la forêt de Sénart, où il aimait chasser, le roi le fit embellir par son Premier Architecte, Jacques-Ange Gabriel, et décorer par les meilleurs artistes et artisans de l’époque. Le château de Choisy représente l’expression la plus aboutie du style français de l’époque. Louis XV y avait fait installer une salle de spectacle, dont les représentations durent s’achever souvent par les fameux soupers de Choisy. À partir de 1746, la marquise de Pompadour y fit de fréquents séjours. Elle y avait fait nommer Pierre-Joseph Bernard (1708-1775), dit Gentil-Bernard, membre de la Société du Caveau et ami de Voltaire, bibliothécaire du cabinet des livres de Sa Majesté. Est joint, du même auteur, à la fin du tome premier : Suite des réflexions sur la tragédie, où l’on répond à Mr de Voltaire. À Paris, Chez Grégoire Dupuis, 1730. Mors supérieur du tome II restauré sur deux caissons. Dimensions : 165 x 106 mm. Provenances : Louis XV, bibliothèque de Choisy-le-Roi ; mention manuscrite au crayon sur le recto de l’une des pages de garde du premier volume : « La baronne Berthe de Bussière, souvenir d’amitié, Jaim Sarmento, Janvier 1871 » ; Paul Grandsire (Cat., 1930, n° 486 « Première édition collective »), avec son ex-libris ; Lucius Wilmerding (Cat., 1951, n° 378). Hoefer, XXIX, 1859, col. 262-267 ; Soleinne, II, n° 1592 (Œuvres) et V, n° 392 (Suite des réflexions) ; Olivier, pl. 2485, fer n° 12.

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Alde
Titel: Livres d'un amateur
Auktionsdatum: 10.06.2015
Adresse: Alde
1 rue de Fleurus
75006 Paris
Frankreich
[email protected] · + 33 (0)1 45 49 09 24 · + 33 (0)1 45490930