Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionsarchiv: Los-Nr. 135

Jean PAULHAN 7 l.a.s. à Joe Bousquet

Schätzpreis
0 €
Zuschlagspreis:
7.336 €
ca. 9.624 $
Auktionsarchiv: Los-Nr. 135

Jean PAULHAN 7 l.a.s. à Joe Bousquet

Schätzpreis
0 €
Zuschlagspreis:
7.336 €
ca. 9.624 $
Beschreibung:

Jean PAULHAN 7 l.a.s. à Joe Bousquet 12 p. 1/2 |1940-1941]. In-12 à en-tête NRF et cartes postales, encre bleue turquoise et noire. Signées Jean ou J. ou Jean P. Jean Paulhan le remercie de l'envoi de textes de Maurice Blanchot : " J'ai fait la connaissance de Blanchot qui habite Paris. Curieux garçon, curieusement secret. " Jean Paulhan voit deux sortes d'écrivains : " il y a d'un côté ceux qui traitent la matière (les mots) comme si elle était esprit; de l'autre côté, ceux qui traitent l'esprit comme s'il était mots et matière. " Il a revu Eluard et Jouhandeau qui vont partir de Paris. " Quel calme dans cet été un peu froid. On y voit que ceux que l'on aime. " Toujours à la recherche d'oeuvres pour lui, Bousquet espère acheter des Soutine : Marie Berthe [Aurenche?] lui propose des oeuvres de l'artiste : " J'avais déjà fait un choix du tien et du mien : l'un était une haute allée d'arbres, près d'une rivière ; l'autre un enfant, sous un arbre, qui joue à effrayer les oies. Admirables tous deux et les arbres, d'une profondeur d'une agitation que tu ne peux imaginer. L'enfant plus vague ". Il travaille sur son Fautrier : " j'ai promis la préface du catalogue. Ce sera dans la première galerie de Paris, une très grande exposition avec toutes les toiles récentes et pas mal des anciennes : avec dessins, plâtres, gravures et bronze. " N'est pas assez pris par l'oeuvre de Ernst : " Ecoute, d'Ernst je commence à croire que je n'aime, que je ne puis vraiment aimer, que ses deux poussins. Puis chez toi Le Menhir grandit de tout ce qu'il reçoit de ses voisins. Peut-être je n'aime les Ernst qu'en masse. Pardonne-moi. " Une lettre en forme d'idée courte sur le moment : " Ta lettre a fait du bien à Fautrier. Paul Eluard disparaît : se cache. Mauriac aussi. Noël Arnaud dans les derniers Cahiers surréalistes, appelle Eluard "le vieux singe impitoyable" surnommé "Course aux Tremblay". Allusion je crois au tremblement de sa main. C'est infect. " Provenance : Joë Bousquet.

Auktionsarchiv: Los-Nr. 135
Auktion:
Datum:
13.12.2012
Auktionshaus:
Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected]
+33 (0)1 42992020
Beschreibung:

Jean PAULHAN 7 l.a.s. à Joe Bousquet 12 p. 1/2 |1940-1941]. In-12 à en-tête NRF et cartes postales, encre bleue turquoise et noire. Signées Jean ou J. ou Jean P. Jean Paulhan le remercie de l'envoi de textes de Maurice Blanchot : " J'ai fait la connaissance de Blanchot qui habite Paris. Curieux garçon, curieusement secret. " Jean Paulhan voit deux sortes d'écrivains : " il y a d'un côté ceux qui traitent la matière (les mots) comme si elle était esprit; de l'autre côté, ceux qui traitent l'esprit comme s'il était mots et matière. " Il a revu Eluard et Jouhandeau qui vont partir de Paris. " Quel calme dans cet été un peu froid. On y voit que ceux que l'on aime. " Toujours à la recherche d'oeuvres pour lui, Bousquet espère acheter des Soutine : Marie Berthe [Aurenche?] lui propose des oeuvres de l'artiste : " J'avais déjà fait un choix du tien et du mien : l'un était une haute allée d'arbres, près d'une rivière ; l'autre un enfant, sous un arbre, qui joue à effrayer les oies. Admirables tous deux et les arbres, d'une profondeur d'une agitation que tu ne peux imaginer. L'enfant plus vague ". Il travaille sur son Fautrier : " j'ai promis la préface du catalogue. Ce sera dans la première galerie de Paris, une très grande exposition avec toutes les toiles récentes et pas mal des anciennes : avec dessins, plâtres, gravures et bronze. " N'est pas assez pris par l'oeuvre de Ernst : " Ecoute, d'Ernst je commence à croire que je n'aime, que je ne puis vraiment aimer, que ses deux poussins. Puis chez toi Le Menhir grandit de tout ce qu'il reçoit de ses voisins. Peut-être je n'aime les Ernst qu'en masse. Pardonne-moi. " Une lettre en forme d'idée courte sur le moment : " Ta lettre a fait du bien à Fautrier. Paul Eluard disparaît : se cache. Mauriac aussi. Noël Arnaud dans les derniers Cahiers surréalistes, appelle Eluard "le vieux singe impitoyable" surnommé "Course aux Tremblay". Allusion je crois au tremblement de sa main. C'est infect. " Provenance : Joë Bousquet.

Auktionsarchiv: Los-Nr. 135
Auktion:
Datum:
13.12.2012
Auktionshaus:
Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected]
+33 (0)1 42992020
LotSearch ausprobieren

Testen Sie LotSearch und seine Premium-Features 7 Tage - ohne Kosten!

  • Auktionssuche und Bieten
  • Preisdatenbank und Analysen
  • Individuelle automatische Suchaufträge
Jetzt einen Suchauftrag anlegen!

Lassen Sie sich automatisch über neue Objekte in kommenden Auktionen benachrichtigen.

Suchauftrag anlegen