Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Livres et Manuscrits 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
wurde versteigert am: 25. Juni 2015
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

DAVID, J-L. ET DAVID D'ANGERS. PORTRAIT, MÉDAILLON EN BRONZE, COCARDE, LIVRES ET DOCUMENTS DU CONVENTIONNEL LEBAS.

Archiv
Schätzpreis: 20.000 € - 25.000 €
ca. 22.426 $ - 28.033 $
Zuschlagspreis:  30.000 €
ca. 33.639 $
Los-Nr. 18, Aufrufe: 44

David, Jacques Louis -- David d'Angers -- Conventionnel Lebas PORTRAIT, MÉDAILLON EN BRONZE, COCARDE, LIVRES ET DOCUMENTS DU CONVENTIONNEL LEBAS ET DE SON FILS. David, Jacques-Louis. Portrait de Philippe Le Bas, en buste, profil gauche, portant bicorne et cocarde. Plume et encre brune, circulaire, (diamètre : 152 mm). Inséré dans un cadre de papier à couronne de feuilles de chêne avec cartouche rectangulaire à fond marbré. Passe-partout à listel doré, filets gras et maigre et bordure à l'aquarelle vert pâle. Cadre de bois et stuc doré de l'époque (manquent 4 perles de stuc). Sous verre. Entre 1792 et 1794. -- David d'Angers, Pierre-Jean. Médaillon-portrait de Philippe Le Bas, en bronze (diamètre : 162 mm). Serti dans un cadre en bois (215 x 202 mm). Signé P. J. David. Gravée sur le côté droit, la mention : Le Bas membre de la Convention. -- Cocarde du conventionnel Lebas. Cadre de bois, sous verre (218 x 190 mm). -- Deux documents révolutionnaires : Certificat de présence de Philippe Le Bas, alors député du Pas de Calais, à la Fête de la Fédération. Imprimé et manuscrit. 14 juillet 1790. Une page grand in-8, cachet de cire rouge. -- Laissez-passer pour Philippe Le Bas. Etabli à St-Pol, Pas de Calais, le 16 septembre 1792. Une feuille in-8, cachet de cire rouge. Célèbre portrait du conventionnel Lebas, à la plume, par Jacques-Louis David, réalisé durant une séance de la Convention. Philippe Lebas siège à la Convention entre août 1792 et juillet 1794 (9 Thermidor An II), date de son suicide à l'Hôtel de Ville où il s'est réfugié avec Robespierre et son frère, Saint-Just et Couthon. Il a été enrichi postérieurement d'un encadrement décoré d'une couronne de feuilles de chêne, d'une encre plus sombre, et signé David à cette date. Il porte au dos une étiquette avec cette mention manuscrite à l'encre : Ce portrait a été Dessiné à la plume par le célèbre peintre Louis David, pendant une séance de la Convention. Ce dessin fut gravé par Leopold Flameng en 1859 pour l'Histoire de Saint-Just d'Ernest Hamel, avec la légende Portrait du conventionnel Philippe Le Bas d'après une esquisse de Louis David (titre et p. 286). A notre connaissance, il s'agit du seul portrait connu de Philippe Lebas. Le médaillon en cuivre, signé de David d'Angers (1788-1856) reproduit le dessin de David à l'identique. Il fut sans doute réalisé vers 1809, date à laquelle le jeune sculpteur et graveur-médailleur est remarqué par Jacques-Louis David, qui le fait travailler dans son atelier. C'est vraisemblablement à cette occasion qu'il reproduit le dessin du maître. Il porte au verso du cadre cette inscription manuscrite de Lebas fils : Donné à Marie Phibets Le Bas, mon excellente et fidèle amie. 7 avril 1859. P. Le Bas, ainsi que sa signature sur le coin opposé. Ces deux portraits, plume et bronze, ont appartenu au fils unique du conventionnel Lebas, Philippe Lebas (1794-1860), né l'année de la mort de son père. Lebas fils devint le précepteur de Louis Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, jusqu'en 1827. Erudit, maître de conférences à l'Ecole Normale, membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres et, de 1844 à 1860, directeur de la bibliothèque de la Sorbonne, il est élevé à la fonction de président de l'Institut de France en 1858. On joint, de sa bibliothèque: Lamartine. Histoire des Girondins. Paris, Furne et Coquebert, 1847. 8 volumes in-8, demi-chagrin vert, dos orné de filets et fleurons, tranches jaspées (Reliure de l'époque). Petits accrocs aux coiffes. Edition originale. L'exemplaire contient 3 lettres autographes signées de Lamartine à Philippe Lebas, relatives aux corrections demandées par le fils du conventionnel sur les passages concernant Robespierre. Ces corrections furent agréées par Lamartine qui souhaite lui en communiquer les épreuves à vérifier. 5 pages sur 3 bifolios in-8. Datées des 18 mars et 20 mars 1845. Ce fut sans doute d'après les souvenirs de la mère de Lebas fils que furent demandées ces corrections. Née Elizabeth Duplay, e

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Sotheby's
Titel: Livres et Manuscrits 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Auktionsdatum: 25.06.2015
Adresse: Sotheby's
Paris