Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionsarchiv: Los-Nr. 13

[CLAUDIEN]

Livres et Manuscrits
07.12.2020 - 15.12.2020
Schätzpreis
1.500 € - 2.000 €
ca. 1.822 $ - 2.429 $
Zuschlagspreis:
n. a.
Auktionsarchiv: Los-Nr. 13

[CLAUDIEN]

Livres et Manuscrits
07.12.2020 - 15.12.2020
Schätzpreis
1.500 € - 2.000 €
ca. 1.822 $ - 2.429 $
Zuschlagspreis:
n. a.
Beschreibung:

[CLAUDIEN] Claudiani Poetae praegloriosissimi quae exstant Caspar Barthius recensuit… Hanovre, Willier, 1612. [Suivi de :]. Casp. Barthii ad Claud. quae extant animadversiones... Ib. 1612. 2 parties en un volume in-8 (173 x 100 mm). Maroquin rouge, triple filet doré en encadrement, armes dorées au centre des plats, dos à nerfs orné du chiffre IAGG répété, tranches dorées (Reliure de l’époque).Coiffe supérieure manquante, un mors faible et petites taches brunes sur les plats. Papier uniformément bruni. L’exemplaire de Thou et Heber. Édition originale des commentaires de Claudien par l’érudit allemand Caspar von Barth. Exemplaire de Jacques-Auguste de Thou relié à ses armes accolées à celles de sa seconde femme Gasparde de La Châtre (OHR 216, fer n° 8), épousée en 1602. Magistrat, juriste et historien, Jacques-Auguste de Thou (1553-1617) fut l'un des bibliophiles les plus importants de son temps et sa bibliothèque, ouverte à tous, comptait environ huit mille livres. Après sa mort, ses fils continuent à l’enrichir. La bibliothèque passe ensuite en héritage à l'abbé Jacques-Auguste de Thou qui, en 1679, décide d'en faire publier le catalogue en vue de sa dispersion aux enchères. Le marquis de Ménars l’achète alors en bloc avant de la vendre, en 1706, au cardinal Armand-Gaston de Rohan. Après la mort de ce dernier, la bibliothèque, qui n'avait cessé de s'accroître, passa par héritage à son neveu Charles de Rohan (1715-1787), prince de Soubise, futur maréchal de France, dont la bibliothèque fut finalement vendue aux enchères en 1788-1789 après sa disparition. L’exemplaire fit partie par la suite d’une autre célèbre bibliothèque, celle du bibliophile anglais Richard Heber (1774-1833). Passionné par les auteurs classiques, il donna, en 1793, une édition des Carmina de Claudien. Provenance : Jacques-Auguste de Thou (armoiries). – Cardinal de Rohan puis Charles de Rohan, prince de Soubise (cote d'inventaire inscrite à l'encre noire dans le haut du premier plat "3.3.P.128", reprise au premier contreplat). – Richard Heber (cachet ex-libris "Bibliotheca Heberiana", sa bibliothèque à Londres fut dispersée en 1836 ; Première partie, n° 1610). – Charles-Maurice de Pourtalès (ex-libris au chiffre "C.M.P"), membre de la Société des bibliophiles françois. Référence : Graesse II, p. 193-194.Condition reportCoiffe supérieure manquante, un mors faible et petites taches brunes sur les plats. Papier uniformément bruni. "

Auktionsarchiv: Los-Nr. 13
Auktion:
Datum:
07.12.2020 - 15.12.2020
Auktionshaus:
Sotheby's
Paris
Beschreibung:

[CLAUDIEN] Claudiani Poetae praegloriosissimi quae exstant Caspar Barthius recensuit… Hanovre, Willier, 1612. [Suivi de :]. Casp. Barthii ad Claud. quae extant animadversiones... Ib. 1612. 2 parties en un volume in-8 (173 x 100 mm). Maroquin rouge, triple filet doré en encadrement, armes dorées au centre des plats, dos à nerfs orné du chiffre IAGG répété, tranches dorées (Reliure de l’époque).Coiffe supérieure manquante, un mors faible et petites taches brunes sur les plats. Papier uniformément bruni. L’exemplaire de Thou et Heber. Édition originale des commentaires de Claudien par l’érudit allemand Caspar von Barth. Exemplaire de Jacques-Auguste de Thou relié à ses armes accolées à celles de sa seconde femme Gasparde de La Châtre (OHR 216, fer n° 8), épousée en 1602. Magistrat, juriste et historien, Jacques-Auguste de Thou (1553-1617) fut l'un des bibliophiles les plus importants de son temps et sa bibliothèque, ouverte à tous, comptait environ huit mille livres. Après sa mort, ses fils continuent à l’enrichir. La bibliothèque passe ensuite en héritage à l'abbé Jacques-Auguste de Thou qui, en 1679, décide d'en faire publier le catalogue en vue de sa dispersion aux enchères. Le marquis de Ménars l’achète alors en bloc avant de la vendre, en 1706, au cardinal Armand-Gaston de Rohan. Après la mort de ce dernier, la bibliothèque, qui n'avait cessé de s'accroître, passa par héritage à son neveu Charles de Rohan (1715-1787), prince de Soubise, futur maréchal de France, dont la bibliothèque fut finalement vendue aux enchères en 1788-1789 après sa disparition. L’exemplaire fit partie par la suite d’une autre célèbre bibliothèque, celle du bibliophile anglais Richard Heber (1774-1833). Passionné par les auteurs classiques, il donna, en 1793, une édition des Carmina de Claudien. Provenance : Jacques-Auguste de Thou (armoiries). – Cardinal de Rohan puis Charles de Rohan, prince de Soubise (cote d'inventaire inscrite à l'encre noire dans le haut du premier plat "3.3.P.128", reprise au premier contreplat). – Richard Heber (cachet ex-libris "Bibliotheca Heberiana", sa bibliothèque à Londres fut dispersée en 1836 ; Première partie, n° 1610). – Charles-Maurice de Pourtalès (ex-libris au chiffre "C.M.P"), membre de la Société des bibliophiles françois. Référence : Graesse II, p. 193-194.Condition reportCoiffe supérieure manquante, un mors faible et petites taches brunes sur les plats. Papier uniformément bruni. "

Auktionsarchiv: Los-Nr. 13
Auktion:
Datum:
07.12.2020 - 15.12.2020
Auktionshaus:
Sotheby's
Paris
LotSearch ausprobieren

Testen Sie LotSearch und seine Premium-Features 7 Tage - ohne Kosten!

  • Auktionssuche und Bieten
  • Preisdatenbank und Analysen
  • Individuelle automatische Suchaufträge
Jetzt einen Suchauftrag anlegen!

Lassen Sie sich automatisch über neue Objekte in kommenden Auktionen benachrichtigen.

Suchauftrag anlegen