Premium-Seiten ohne Registrierung:

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (J.-H.).Paul et Virg...

Archiv
Schätzpreis: n. a.
Zuschlagspreis:  4.100 €
ca. 5.590 $
Los-Nr. 44, Aufrufe: 135

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (J.-H.). Paul et Virginie. À Paris, De l’Imprimerie de Pierre Didot l’Aîné, 1806, in-4°, maroquin rouge cerise à grains longs, autour des plats, roulette de quatre-feuilles et annelets sur fond criblé, dos à nerfs orné d’un décor criblé, ombilic de maroquin vert répété, doublure et gardes de tabis vert d’eau, sertie d’une roulette de feuilles d’acanthes et de feuilles de vignes et grappes de raisins alternées, tranches dorées (Rel. P. Bozerian et Lefebvre). Dernière édition publiée du vivant de l’auteur de ce succès de la littérature pastorale, fondateur du roman exotique. Après des débuts aventureux et des projets littéraires incertains, Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814) accède d’un coup à la notoriété avec la publication en 1784 de ses Études de la nature. Il y dépeint cette dernière d’un trait idyllique comme l’expression d’un dessein divin harmonieux, où la science n’a que faire et où tout n’est que sentiment. Ainsi, il y développe déjà les thèmes qui seront au cœur de Paul et Virginie, l’ouvrage qui le rendra célèbre. Paul et Virginie constitue d’ailleurs initialement le quatrième volume de l’édition de 1788 des Études. Le succès est immédiat, qui ne se démentira pas tout au long du XIXe siècle et les éditions séparées, très souvent contrefaites, se succèderont. Un intéressant « livre de peintre » aux sources du romantisme, conçu par Pierre Didot et Bernardin de Saint-Pierre. Désireux de réaliser une édition de son texte agréable à ses enfants, mais aussi, par sa qualité, qui rende impossible toute contrefaçon, Bernardin de Saint-Pierre décide avec l’éditeur Pierre Didot de faire appel « aux plus habiles artistes en tout genre ». C’est ainsi qu’outre les meilleurs typographes, imprimeurs et graveurs, les peintres Pierre-Paul Prud’hon (1758-1823), François Gérard (1770-1837), Anne-Louis Girodet-Trioson (1767-1824), Jean-Baptiste Isabey (1767-1855) et les dessinateurs Louis Lafitte (1770-1828) et Moreau le Jeune (1741-1814) contribuèrent à ce qui demeure certainement la meilleure et la plus belle des éditions de ce texte. Prud’hon, ayant choisi de représenter le moment même du naufrage où la jeune Virginie va disparaître entraînée par les flots, parvint à donner à son dessin une intensité dramatique telle que celui-ci deviendra emblématique du texte même tout en acquerrant également le statut d’œuvre à part entière. Un portrait de l’auteur et 6 figures d’après les dessins de Prud’hon, Girodet, Gérard, Isabey, Lafitte et Moreau le Jeune interprétés sur cuivre par Ribault, Bourgeois de la Richardière, Mecou, Prot, Roger et Bovinet. Une reliure strictement contemporaine réalisée à deux mains par Bozerian et Lefebvre, l’oncle et le neveu. Lorsque Jean-Claude Bozerian cessera définitivement son activité vers 1810, son neveu, Lefebvre, reprendra l’atelier. Pendant les quelques années qui précédèrent, le nom de Lefebvre fut associé sur les reliures à la signature de Bozerian. Dimensions : 314 x 232 mm. Provenance : Probable prix codé, d’une écriture ancienne, porté en fin de volume (zxb – fzu). Exposition : Culot (P.), Relieurs et reliures décorées en France aux époques Directoire et Empire, Bibliotheca Wittockiana, 16 sept. 2000-10 févr. 2001, Bruxelles, n°97, avec reproduction. Cohen, 933, « Les figures sont très belles. […] la dramatique figure du Naufrage de Virginie de Prud’hon [rend] ce volume très intéressant… » ; Tchémerzine, V, pp. 648-650, « Superbe édition, la dernière revue par l’auteur, donnant le texte définitif » ; Coulet (H.), Le Roman jusqu’à la Révolution, Armand Colin, 2009, pp. 420-428 ; Jammes (A.), Les Didot…, Paris, 1998, p. 48, n°98 ; Laveissière (S.), Prud’hon, ou le rêve du bonheur, RMN, 1997, pp. 117-135, n°82 ; Ray (G. N.), The Art of the French Illustrated Book, 1700 to 1914, Dover, 1986, pp. 126-127 ; Culot (P.), Jean-Claude Bozerian, un moment de l’ornement dans la reliure en France, n°28, avec reproductions, motifs n°1, 2, 36, 42 et 46 (pl. I, IV et V), n°

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Alde
Titel: Collection Michel Wittock. Cinquième partie. De Bonaparte, Premier Consul à Napoléon III, Empereur
Auktionsdatum: 24.10.2013
Adresse: Alde
1 rue de Fleurus
75006 Paris
Frankreich
[email protected] · + 33 (0)1 45 49 09 24 · + 33 (0)1 45490930