Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Vente Automobiles de collection - 09 février 2008
wurde versteigert am: 9. Februar 2008
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

ALPINE RENAULT A 110 Usine " 1440 Mignotet " - 1969

Archiv
Schätzpreis: 0 €
Zuschlagspreis:  95.309 €
ca. 140.565 $
Los-Nr. 42, Aufrufe: 34

ALPINE RENAULT A 110 Usine " 1440 Mignotet " - 1969 N° de série : #10603 Moteur : #1440CCN4m ", quatre cylindres en ligne " Mignotet ", longitudinal, en porte-à-faux arrière Cylindrée : 1 440 cm3 Distribution : soupapes en tête actionnées par tiges et culbuteurs Alimentation : deux carburateurs Weber 45 Puissance maximum : environ 135 ch Boîte de vitesses : mécanique à cinq rapports + MA Châssis : châssis poutre Carrosserie : berlinette deux portes, deux places en fibre de verre et résine collée au châssis Suspensions : roues indépendantes à l'avant et à l'arrière Empattement : 2 100 mm Poids : environ 625 kg Freins : hydrauliques à disques sur les quatre roues En 1966 chez Alpine, les versions A108 disparurent du catalogue, et seule restait fabriquée l'A110. La boîte à cinq rapports était disponible en option sur tous les modèles et la plupart des 1300 en furent équipées. En 1967, apparut une berlinette 1300 équipée du moteur de la nouvelle R8 Gordini de 1255 cm3 et développant 105 ch à 6 750 tr/mn. La 1300 à moteur 1 296 cm3 devenait 1300 Super pour la distinguer de la 1300 Gordini et la puissance de son moteur passait à 120 chevaux. Côté course, la Régie Renault ayant délaissé son département compétition au cours de la saison 1967, c'est à Alpine que revint la charge de gérer le budget 1968 du nouveau service course, fort d'une soixantaine de personnes. Si le développement de la voiture fut confié à Alpine, sous la férule de Jacques Cheinisse, c'est Marc Mignotet qui fut chargé de préparer les moteurs pour les voitures de course. Du 1 300 cm3 d'origine, il réalisa un 1 440 cm3 développant près de 140 chevaux qui, associé au poids-plume de la voiture, 625kg, devait en faire une redoutable concurrente des Porsche 911 et autre Lancia Fulvia. La voiture de la vente débute sa carrière sportive au Tour de Corse 1968, pilotée par le regretté Jean-François Piot, vainqueur de l'édition 66 au volant d'une R8 Gordini. La course sera remportée par Andruet, sur une machine identique. C'est l'année suivante que " notre " voiture, immatriculée 4842 GG 76, connaît sa première heure de gloire, en remportant la 16ème édition du très enneigé rallye des Routes du Nord, avec Jean Vinatier et Marcel Callewaert, " régional de l'étape ". Vinatier, qui se dit pourtant plus à l'aise sur le sec, fait néanmoins une course exceptionnelle, terminant premier d'un rallye qui verra l'abandon de 53 équipages sur un total de 65 partants. Sur la seconde marche du podium, et premier en catégorie GT, se place l'équipage Jacques Henry / François Stadler, sur Alpine 1300 S, à dix minutes des vainqueurs. En troisième position arrive la Porsche 911 R de Buchet, équipée pour l'occasion d'un moteur de Carrera 6 développant 215ch, soit près du double de la puissance des petites Alpine. Quinze jours plus tard, Vinatier, qui retrouve son copilote Jean-François Jacob, et toujours au volant de " 4842 GG 76 ", termine second d'un Neige et Glace finalement sec et ensoleillé, derrière Larrousse et sa puissante 911 R. Si la Porsche s'était en effet montrée très à l'aise sur les tronçons les plus roulants, Vinatier fit pourtant la différence lors de la montée du Revard, seule partie enneigée du rallye. Décidemment très en forme depuis le début de la saison, Vinatier s'impose une nouvelle fois lors du Lyon-Charbonnières, toujours avec " 4842 GG 76 ", tandis que Chasseuil, sur 911 T, et Jean-Claude Andruet, sur Alpine 1440 et associé à Ecot, complètent le podium. Jean-Pierre Nicolas et Claude Roure terminent quant à eux cinquièmes et premiers de la catégorie GT sur Alpine 1300 S. Avec l'arrivée de la 1600 pour les derniers rallyes de la saison 1969, les 1440 sont donc mises à la retraite, et remisées chez Alpine. A la fin des années 70, Alain Bernardet, passionné de mécanique et futur rédacteur en chef du magazine Sport Auto, se rendait souvent aux ateliers de Marc Mignotet à Gennevilliers. Il y fit même un stage avant que Mignotet ne lui fasse cadeau d'un des quatre moteurs 144

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Artcurial
Titel: Vente Automobiles de collection - 09 février 2008
Auktionsdatum: 09.02.2008
Adresse: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected] · +33 (0)1 42992020