Premium-Seiten ohne Registrierung:

Auktionspreisarchiv

Auktion: Vente Automobiles sur les Champs - 07 novembre 2010
wurde versteigert am: 7. November 2010
Aktuelle Auktionen Auktionspreisarchiv

1950 JAGUAR MARK V DHC CABRIOLET

Archiv
Schätzpreis: 0 €
Zuschlagspreis:  70.764 €
ca. 96.670 $
Los-Nr. 158, Aufrufe: 46

1950 JAGUAR MARK V DHC CABRIOLET Châssis n° 647203 Moteur XK n° KE1744.8 Construite entre fin 49 et début 51, la Mark V ne devait être qu'un modèle de transition entre la Mark IV d'avant guerre et la future Mark VII. Or, celle-ci était en retard sur les prévisions car elle devit être lancée en même temps que l'XK 120 et avec le même nouveau moteur XK double arbre six cylindres. Pour patienter, la Mark V reprit en le modernisant un peu (phares intégrés aux ailes…) le style de la 3,5-litres d'avant-guerre (appelée a posteriori Mark IV), mais avec un châssis tout nouveau, une suspension avant à roues indépendantes inspirée de celle de la Citroën Traction Avant et des freins à tambours à commande hydraulique au lieu du vieux système à tringles ! Mais la magie du coup de crayon de William Lyons et de son équipe va opérer une fois de plus et la Mark V sera une des plus élégantes voitures de son temps, surtout dans sa version cabriolet deux portes cinq places, le dernier grand drophead coupé de la marque; Un seul regret : pour ne pas dévaloriser le tout nouveau moteur XK réservé à la future Mk VII, l'usine lui laissera l'antique moteur culbuté de 3,5 litres, mais certains modèles seront équipés par la suite, à la demande de leur propriétaire, de ce moteur révolutionnaire qui propulsera les Jaguar de 1948 à 1984. William Lyons lui-même s'en était fait faire une qu'il trouvait très agréable à conduire… Pour environ 10.000 berlines, seuls 395 cabriolets en conduite à droite et 577 en conduite à gauche seront produits, et celle qui vous est présentée est une de ces 577 dont il ne reste aujourd'hui qu'environ 200 exemplaires encore en circulation, une dizaine seulement ayant été vendues à l'époque en France par l'intermédiaire de l'importateur parisien Royal Elysées. Développant à l'origine 126 chevaux pouvant l'emmener à 145 km/h, dans l'habituel décor de boiseries, de cuir et de chromes, la Mark V était à l'époque deux fois moins chère que ses rivales de chez Bentley et Rolls-Royce. La voiture proposée ici a été livrée neuve en 1950 chez Jaguar Toronto, qui équipera justement la voiture d'un moteur double arbre XK de 3,4 litres à la demande du premier propriétaire. Rachetée en 2006 toujours à Toronto où sa mécanique avait été refaite, la voiture a été ramenée et immatriculée en France où elle a été confiée à un spécialiste de la marque qui l'a totalement révisée (trains roulants, freins, pneus, amortisseurs, pont etc..) et repeinte dans sa robe bicolore actuelle. Afin de la fiabiliser, un certain nombre d'améliorations discrètes ont été apportées (alternateur, ventilateur électrique, servofrein, direction assistée électrique, autoradio invisible) ce qui lui a permis de faire de nombreux kilomètres en toute tranquillité (Rallye de l'Impérial en Afrique du Sud en 2008, un tour de France de 3 000 km en 2009) aussi bien capotée, qu'en version " Mylord ", ou entièrement ouverte. La voiture est vendue avec une housse sur mesures, des manuels d'entretien en français et en anglais ainsi qu'avec des publicité d'époque dans les deux langues. Carte grise française Built between late 1949 and early 1951, the Mark V was only intended to be a transitional model between the pre-war Mark IV and the future Mark VII. It was behind on the forecasts, being earmarked for launch at the same time as the XK120 and with the same new double-shaft six-cylinder XK engine. While waiting, the Mark V took on and modernised somewhat (with headlights integrated into the wings etc) the style of the pre-war 3.5 litre (later termed the Mark IV), but with a completely new chassis, a front suspension with independent wheels inspired by that of the Citroën Traction Avant, and hydraulically controlled drum breaks instead of the old stirrup-brake system. The magic of the drawings produced by William Lyons and his team worked once more and the Mark V became one of the most elegant vehicles of its time, especially in its two-door, five-seater convertible version, the last large

Informationen zur Auktion
Auktionshaus: Artcurial
Titel: Vente Automobiles sur les Champs - 07 novembre 2010
Auktionsdatum: 07.11.2010
Adresse: Artcurial
7, rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Frankreich
[email protected] · +33 (0)1 42992020